ADULTES

 

En prévention, un suivi ostéopathique une à deux fois par an permet au corps de maintenir ses capacités à s’autoréguler,  aide le patient à préserver toutes ses facultés de lutte contre les maladies. L’ostéopathe peut identifier certaines zones de faiblesse chez son patient qui pourrait être source de blessures ou de douleurs dans le futur. Des troubles physiques, émotionnels, certaines postures et port de charges adoptées lors des heures de travail et d’activités personnelles peuvent avoir laissées des contraintes importantes dans les tissus du patient, sans qu’il n’en ai conscience ni ne ressente encore de douleurs.

Lors de douleurs aigues ou chroniques, en cas d’absence de contre-indications médicales, l’ostéopathie permet de favoriser les systèmes d’auto guérisons , la bonne adaptation posturale du corps aux contraintes appliquées.

 

Pourquoi ?

Troubles musculo-squelettiques : cervicalgies, torticolis, dorsalgies, lombalgies, lumbago, douleurs intercostales, entorses, accident musculaire, tendinites (tennis-elbow, golf-elbow), périarthrite scapulo-humérale, douleurs thoraciques, maux de tête d’origine mécanique, conséquence de l’arthrose, scoliose

Névralgies : cervico-brachiale (douleur qui irradie des cervicales jusqu’aux mains), sciatique, crurale, syndrome du canal carpien, névralgie d’Arnold (douleur qui irradie de la base du crâne jusqu’à l’arrière de l’œil), névralgie faciale, névralgie inter-costale, maux de tête d’origine neurologique

Système neuro-végétatif : Etat d’hyper nervosité,  d’anxiété de troubles du sommeil (difficultés d’endormissement, réveils nocturnes, besoin de beaucoup d’heures de sommeil, sensation de sommeil non récupérateur), de stress, de fatigue et d’irritabilité

ORL : vertiges fonctionnels, préventions des inflammations des voies aériennes, otites, dysphonie fonctionnelle, prévention des sinusites et otites répétitives, acouphènes

Troubles de l’articulé dentaire : douleur de proche des oreilles, craquement mâchoire, malocclusion, sensation de crispation des mâchoires avec les dents serrées, pose de couronne, arrachement dentaire, traitement orthodontique

Système respiratoire : dysphrénie fonctionnelle, prévention des bronchites répétitives

Digestif : douleurs abdominales, constipation et/ou diarrhées chroniques, ballonnements, colites spasmodiques, dysphagie, reflux gastro-œsophagien, brûlures d’estomac, nausées, difficultés de digestion, dyspepsie, troubles hépatobiliaires, dysperistaltisme intestinal

Troubles génitaux-urinaire : congestion pelvienne, règles douloureuses (dysménorrhées fonctionnelles), douleurs lors des rapports sexuels (dyspareunies mécaniques), prostatites, certaines incontinence, dysurie, préventions des infections urinaires

Séquelles de traumatisme : entorses (chevilles, genoux, poignets), fractures, accident de la voies publiques (conséquence de coup du lapin), chutes et de choc (coccyx, épaule, crâne), travail post-chirurgical après cicatrisation