ANAMNESE :

 

Comprendre la demande

Interrogatoire permettant de reconstituer l’histoire du patient, de ses symptômes et de leurs caractéristiques mais également de symptômes annexes concernant les trois sphères (ostéo-articulaire, viscérale et crânienne). L’orientation ostéopathique de l’anamnèse rend nécessaire l’investigation et la prise en compte des différents facteurs environnementaux (familial, professionnel, hygiène de vie, alimentation, activité physique et/ou sportive, climat…). Cela permet au thérapeute d’analyser ces troubles et leur origine en prenant en compte les interactions anatomiques, biomécaniques, nerveuses, circulatoires, environnementales.

 

A la recherche de la cause

Dans le concept ostéopathique la loi de cause à effets à toute son importance. L’ostéopathe cherchera lors de l’anamnèse à remonter à l’origine du problème (la cause) sans se focaliser uniquement sur le motif qui amène le patient (la conséquence). Retrouver l’origine primaire d’une pathologie  ou d’une douleur est primordial, cela permet la guérison en profondeur et évite les récidives.

 

Adapter la prise en charge

Il est important d’adapter le traitement au vu des antécédents du patient. Il est parfois nécessaire de demander un avis médical préalable au traitement lorsqu’il est constaté lors de cette anamnèse, des contre-indications traumatiques, inflammatoires, infectieuses …