EXAMEN ET TESTS CLINIQUES

 

Réorientation

En prenant en compte les antécédents du patient et les symptômes décrits, il peut être nécessaire que l’ostéopathe pratique une série de tests médicaux d’exclusion (orthopédique, neurologique, vasculaire…) afin de confirmer la réorientation de prise en charge.

 

Le Bilan ostéopathique

Des observations de votre posture en statique et à la marche, de certains mouvements précis effectués avec le corps (la tête, les mains, les pieds…) seront réalisés afin d’objecter la mobilité générale du corps.

Après une palpation précise et des tests d’évaluation de la mobilité, il est définit une dysfonction ostéopathique en fonction de du type et de la qualité de la perte de mobilité. Ces dysfonctions de mobilité sont évaluées sur l’ensemble du corps.

C’est l’analyse de l’anamnèse (symptômes , antécédents, facteurs environnementaux…), et du bilan des dysfonctions ostéopathiques retrouvées qui permet d’établir le diagnostic ostéopathique et ainsi d’élaborer un plan de traitement adapté.